2021 s’annonce crucial pour la biodiversité avec une série de sommets internationaux qui doivent à aboutir à l’élaboration d’un nouveau cadre pour mieux protéger nos écosystèmes. Cela commence ce lundi avec le One Planet Summit, organisé depuis l’Elysée.

Maud Lelièvre, présidente du comité français de l’IUCN, invite à relativiser l’impact de ces rendez-vous manqués. « Ces sommets ont tous été reportés à 2021, rappelle-t-elle. Certes, on a décalé d’un an les prises de décisions ce qui n’est pas rien au regard des pressions qui pèsent aujourd’hui sur les écosystèmes naturels. D’un autre côté, la pandémie de Covid-19 [une zoonose] a montré un peu plus encore que la crise de la biodiversité était un enjeu politique majeur. Cette crise sanitaire a eu au moins cet effet révélateur chez beaucoup de personnes. »

Biodiversité : Le One Planet Summit, un premier sommet ce lundi pour bien lancer l’année

Share This