Aujourd’hui, j’ai eu l’occasion d’animer la dernière session de l’UICN au Forum urbain mondial. Cet événement a été organisé par l’Alliance urbaine de l’UICN et la responsable du programme européen des solutions basées sur la nature du bureau européen de l’UICN. Cet échange avec des panélistes prestigieux d’Asie, de Jordanie, de Pologne, de l’UE et d’iClei nous a permis de souligner le rôle des solutions fondées sur la nature dans le développement urbain durable.

En tant que Présidente du Comité français de l’UICN et conseillère internationale de l’UICN, j’ai été ravie d’être l’animatrice de cette conférence et d’avoir eu l’opportunité de présenter comment les villes peuvent exploiter et intégrer la nature pour obtenir des avantages environnementaux, sociaux et économiques.

L’agenda international actuel appelle à une action holistique. La tenue de plusieurs événements de haut niveau l’a démontré : la COP15 à Kunming en 2021 et 2022, et la COP21 à Glasgow ont présenté les actions et moyens nécessaire à l’agenda international pour traiter des enjeux de la conciliation des écosystèmes urbains et naturels au niveau national et international. La planification des événements à venir continue de le confirmer : la conférence annuelle de Network Nature à Bruxelles, le 27 septembre prochain.

Nous savons qu’une grande partie de cette lutte pour restaurer et préserver notre environnement devra se dérouler dans les villes. Plus de la moitié de la population mondiale vit dans des villes et cette proportion devrait atteindre 65 % d’ici 2050, selon les Nations unies. Les villes seront donc confrontées à de nouveaux défis. La croissance démographique et le développement durable devront être inclus dans les politiques d’urbanisme afin que celles-ci puissent faire face au changement climatique et à la perte de biodiversité.

Ce Forum, et en particulier cet événement, nous a permis de reconnaître que les villes sont des catalyseurs du changement. Les villes ont un véritable rôle à jouer en tant qu’ambassadrices de la biodiversité, car elles disposent d’importantes ressources d’innovation et bénéficient d’une gouvernance efficace, ce qui implique des transformations rapides au niveau local.

Les commentaires sont clos.

International
Archives
Share This