Compte tenu la 9ème édition du Forum Mondial de l’Eau qui s’ouvre aujourd’hui à Dakar et qui aura lieu du 21 au 26 mars 2022, j’ai assisté à une réunion de travail avec le bureau régional de l’UICN pour l’Afrique centrale et orientale -PACO- laquelle nous a permis de rappeler qu’il n’existe pas de solution universelle aux problèmes de l’eau.

Des approches multiples sont nécessaires, mais une gestion plus démocratique de nos écosystèmes naturels, tels que les forêts, les lacs et les zones humides, à l’intérieur des bassins hydrographiques, peut et doit jouer un rôle central dans la construction d’un monde équitable et durable et une réponse au changement climatique.

Nous continuerons à nous engager dans tous nos territoires pour lutter contre le changement climatique.

Les commentaires sont clos.

International
Archives
Share This