Segment de haut niveau de la COP 26/CMP 16/CMA 3

« Monsieur le Président,
Lors du Congrès mondial de la nature de l’UICN qui s’est tenu à Marseille il y a deux mois, 1 500 Membres de l’UICN – dont de nombreux gouvernements présents aujourd’hui – ont mis en évidence la nature interdépendante des crises de la biodiversité et du climat.
Le message clé de Marseille était que la nature est un allié puissant dans la lutte contre le changement climatique et que nous devons investir dans des solutions basées sur la nature.
La proposition de valeur unique des solutions basées sur la nature est qu’elles offrent un moyen rentable et accessible de traiter simultanément l’adaptation et l’atténuation.
Cependant, nous insistons sur le fait que cela doit être fait en conjonction avec une réduction ambitieuse et rapide des combustibles fossiles et des autres émissions industrielles.
Cette COP a mis en évidence la valeur et l’importance de la nature comme jamais auparavant. Nous félicitons la présidence britannique de la COP26 d’avoir donné la priorité à la nature et aux solutions fondées sur la nature, et nous prenons note de l’importante vague de soutien en sa faveur parmi les acteurs étatiques et non étatiques.
Nous devons maintenant nous appuyer concrètement sur cet élan. C’est pourquoi l’UICN appelle aujourd’hui toutes les Parties à reconnaître et à soutenir activement la mise en œuvre renforcée des Solutions fondées sur la nature dans le texte de décision de la COP.
Nous pensons que cela donnera confiance à tous les acteurs pour déployer des solutions basées sur la nature à grande échelle, et aidera à libérer tout son potentiel pour relever le défi climatique.
En conclusion, je remercie et félicite le Royaume-Uni pour une COP26 très productive.
Je vous remercie. »

Les commentaires sont clos.

International
Archives
Share This