La protection de la biodiversité est aujourd’hui trop souvent occultée par le climat, déplorent les quatre signataires de ce texte. Ces deux enjeux sont pourtant plus que jamais fortement liés, rappellent-ils en cette journée d’ouverture du Congrès mondial de la nature de l’UICN.

Le Congrès mondial de la nature de l’UICN qui s’ouvre aujourd’hui à Marseille et la COP26 à Glasgow (novembre) sont les deux grands événements sur l’environnement de 2021, et ils vont jouer un rôle décisif sur le devenir de notre planète.

Le récent rapport du GIEC nous rappelle l’urgence climatique, et, il y a deux ans déjà, retentissait le cri d’alerte de l’IPBES qui annonçait que plus d’un million d’espèces sont menacées d’extinction. Et la France n’est pas épargnée. Selon la liste rouge des espèces menacées de l’UICN, elle héberge 1.742 espèces mondialement menacées et fait partie des dix pays dans le monde qui en compte le plus.

La protection de la biodiversité est aujourd’hui trop souvent occultée par le climat. Ces deux enjeux sont pourtant plus que jamais fortement liés : les écosystèmes jouent un rôle fondamental dans la régulation du climat et les changements climatiques constituent l’une des menaces majeures sur la biodiversité.

Lire l’article :

https://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/opinion-biodiversite-et-climat-meme-combat-1342985

Les commentaires sont clos.

International
Archives
Share This