Mobilisons-nous pour obtenir des Nations Unies l’ajout de “l’article 31″ à la Déclaration universelle des droits de l’homme, qui consacrerait le droit universel à un environnement sain garanti par des politiques publiques régies par la durabilité, les meilleures connaissances scientifiques et le savoir traditionnel des peuples autochtones.

Share This